logo venus mariage conseils

Mariage & Traditions : La Chine et les pleurs de joie

mariage chinois pleurs de joie
Table des matières
4.9/5 - (100)

Le mariage et les traditions qui l’entourent sont des événements qui se passent dans des cultures et des pays différents. Les coutumes et les pratiques peuvent être très variées et parfois très intéressantes. La Chine est l’un des pays qui a encore des pratiques traditionnelles très fortes et qui sont toujours présentes dans la culture populaire. L’une des traditions chinoises les plus intéressantes est le pleur de joie à l’occasion des mariages. Dans cet article, nous allons examiner de plus près cette tradition et voir ce qu’elle signifie pour la culture chinoise.

Histoire des pleurs de joie pour les mariages

Les pleurs de joie à l’occasion des mariages remontent à plusieurs siècles. Cette tradition remonte à l’époque des Han (202 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.) et à l’époque des dynasties Sui (581-618) et Tang (618 – 907). Les pleurs de joie étaient un moyen pour les parents de montrer leur joie et leur fierté. Les pleurs de joie sont encore pratiqués dans de nombreuses régions de Chine.

Signification des pleurs de joie

Les pleurs de joie à l’occasion des mariages ont une signification très profonde. Ils sont un moyen pour les parents de montrer leur joie et leur fierté d’accueillir un nouveau membre dans la famille. À un autre niveau, les pleurs de joie sont une expression de tristesse et de mélancolie car le couple va quitter la maison familiale. Les pleurs de joie sont un moyen pour les parents de montrer leur amour et leur soutien à leur progéniture.

Lire aussi :  6 questions pour bien choisir son lieu de réception de mariage

pleurs mariage chinois

Comment les pleurs de joie sont-ils pratiqués ?

Les pleurs de joie à l’occasion des mariages sont pratiqués dans toutes les régions de Chine. Les parents et les membres de la famille sont encouragés à pleurer de joie lorsque le mariage a lieu. Les pleurs de joie sont faits par les parents, les grands-parents et les plus âgés de la famille. Les pleurs de joie sont faits pendant que la cérémonie est en cours et peuvent durer jusqu’à ce que le couple parte pour leur voyage de noces.

Les pleurs de joie sont-ils encore pratiqués aujourd’hui ?

Les pleurs de joie sont encore pratiqués aujourd’hui et sont considérés comme une tradition importante et intégrale de l’héritage chinois. Cependant, les pleurs de joie sont devenus moins fréquents à mesure que la Chine modernise et s’ouvre aux influences extérieures. Les jeunes couples chinois sont moins susceptibles de pratiquer cette tradition, mais les plus âgés continuent de la pratiquer en signe de respect et de soutien à leurs enfants.

Les pleurs de joie sont une tradition très ancienne et très importante pour la culture chinoise. Ils sont un signe de soutien et d’amour pour le couple et un moyen pour les parents de montrer leur joie et leur fierté. Bien que ce soit une tradition qui s’estompe lentement à mesure que la Chine modernise, elle est toujours pratiquée par de nombreux couples chinois pour marquer et célébrer leur mariage.

Questions réponses

Quelle est l’origine des pleurs de joie ?

Les pleurs de joie à l’occasion des mariages remontent à plusieurs siècles. Cette tradition remonte à l’époque des Han (202 av. J.-C. – 220 apr. J.-C.) et à l’époque des dynasties Sui (581-618) et Tang (618 – 907).

Lire aussi :  Mariage & Traditions : Pologne, le barrage des mariés

Quel est le but des pleurs de joie ?

Les pleurs de joie à l’occasion des mariages ont une signification très profonde. Ils sont un moyen pour les parents de montrer leur joie et leur fierté d’accueillir un nouveau membre dans la famille. À un autre niveau, les pleurs de joie sont une expression de tristesse et de mélancolie car le couple va quitter la maison familiale.

Les pleurs de joie sont-ils encore pratiqués ?

Oui, les pleurs de joie sont encore pratiqués aujourd’hui et sont considérés comme une tradition importante et intégrale de l’héritage chinois. Cependant, les pleurs de joie sont devenus moins fréquents à mesure que la Chine modernise et s’ouvre aux influences extérieures. Les jeunes couples chinois sont moins susceptibles de pratiquer cette tradition, mais les plus âgés continuent de la pratiquer en signe de respect et de soutien à leurs enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *