logo venus mariage conseils

Mariage & Traditions : Nouvelle Zélande la coutume du frottement du nez

coutume frottement nez mariage nouvelle zelande
Table des matières
4.9/5 - (168)

La Nouvelle Zélande est un pays aux traditions très variées et variées. L’un des aspects les plus fascinants de ses coutumes est le frottement du nez, qui est une forme traditionnelle de salutation. Cette pratique est une partie importante des cérémonies de mariage et des rituels de famille. Dans cet article, nous allons examiner comment cette coutume est pratiquée et ce qu’elle représente pour les Maoris, qui sont le groupe autochtone de Nouvelle Zélande.

Histoire et origine

Le frottement du nez est une forme de salutation traditionnelle de la culture maorie de Nouvelle Zélande. La pratique est connue sous le nom de hongi. La tradition remonte à plusieurs siècles, et selon les légendes maories, elle remonte à la création de la terre. La légende raconte que le dieu maori, Tāne, était en train de créer le monde et qu’il a créé la terre et le ciel à partir de ses propres mains. Il a ensuite frotté ses mains l’une contre l’autre afin de les réunir et de créer la terre. Il a alors décidé de partager cette tradition avec les gens pour montrer l’importance de la famille et de l’unité.

Rituel

Le rituel du hongi commence par le baisemain. Les deux personnes se serrent la main et se saluent en se regardant dans les yeux. Ensuite, les deux personnes se touchent le nez et se frottent les joues. Ce geste symbolise l’union des deux personnes et la transmission des esprits et des énergies positives entre elles. La coutume est pratiquée lors des mariages, des cérémonies de baptême et de naissance, des funérailles, des rituels de famille et des cérémonies religieuses.

Lire aussi :  Mariage & Traditions : La Chine et les pleurs de joie

nouvelle zelande

Signification

Le hongi est un geste de respect, de salutation et de bienvenue entre les gens. Il permet aux personnes d’établir un lien entre elles et de partager leurs énergies positives et leurs esprits. En outre, le geste représente la famille et l’unité, et il montre l’importance de la communauté et de l’entraide.

Le hongi est un geste qui est pratiqué à différentes occasions, et il est considéré comme très important dans la culture maorie. Il est pratiqué lors des mariages pour montrer l’union de deux âmes et leur engagement à partager leurs vies. Il est également pratiqué à l’occasion des funérailles pour montrer le respect et la gratitude pour la vie et le temps partagés avec le défunt. De plus, il est pratiqué lors des cérémonies de baptême et de naissance pour symboliser l’amour et le respect entre le nouveau-né et ses parents.

Conclusion

Le hongi est une forme de salutation très importante dans la culture maorie de Nouvelle Zélande. C’est une pratique qui apporte un sentiment d’unité et d’amour entre les personnes qui la pratiquent. C’est un geste qui représente la famille et l’union des âmes, et qui est pratiqué à l’occasion de différentes cérémonies. Le hongi est une tradition qui est très importante pour les Maoris et qui est toujours pratiquée aujourd’hui.

Questions/Réponses

Quand la coutume du hongi a-t-elle commencé ?

La tradition remonte à plusieurs siècles, et selon les légendes maories, elle remonte à la création de la terre.

Qu’est-ce que représente le hongi ?

Le hongi est un geste de respect, de salutation et de bienvenue entre les gens. Il permet aux personnes d’établir un lien entre elles et de partager leurs énergies positives et leurs esprits. En outre, le geste représente la famille et l’unité, et il montre l’importance de la communauté et de l’entraide.

Lire aussi :  6 questions pour bien choisir son lieu de réception de mariage

Quand est-ce que le hongi est pratiqué ?

La coutume est pratiquée lors des mariages, des cérémonies de baptême et de naissance, des funérailles, des rituels de famille et des cérémonies religieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *